JP Morgan, la célèbre société de holding financière, a réussi à convaincre plus de 75 institutions financières de rejoindre son réseau Blockchain. Parmis ces dernières, nous retrouvons de grands groupes tel que Société Générale ou encore Satander.

JP Morgan et Royal Bank of Canada, le duo gagnant

Le Financial Times a récemment publié un article mentionnant une collaboration entre IIN – Interbank Information Network -, développé par JP Morgan et Royal Bank of Canada. Cette collaboration a permis l’adoption du réseau Blockchain par près d’une centaine de banques.

JP Morgan blockchain technologie

Ce réseau vise à réduire le nombre de participants à une simple chaîne de paiement transfrontalière. L’utilisation de comptes commerciaux et de partenariats bancaires signifierait parfois l’intermédiation de trois à quatre entreprises. En comparaison, l’utilisation de la Blockchain pourrait se définir par une communication instantanée et également la réduction des contrôles. Ces derniers – issus d’erreur dans les données – demande un traitement fastidieux – parfois plusieurs semaines. Réduire le temps de ces derniers est donc capital.

En revanche, la solution de la Blockchain semble exclusivement adressé au secteur des paiements. En effet, Jason Goldberg, analyste chez JP Morgan, nous rapporte les dires suivants :

“Le paiement est l’un des segments qui préoccupent le plus les banques en matière de cession à la concurrence non bancaire. La blockchain est un moyen de garder plus de cette entreprise en interne.”

Avec le rassemblement de ces banques sur le réseau Blockchain, les clients pourront effectuer près de 14 500 paiements par jours.

Si cet article vous a plu, nous vous invitons à consulter notre autre article au sujet de Facebook et WhatApp.